Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment soutenir son partenaire atteint de maladie mentale ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

Être dans une relation avec une personne que l’on aime peut être magnifique. Elle peut aussi être difficile, car tu dois faire face aux obstacles de la vie quotidienne. Mais si ton partenaire est aux prises avec une maladie mentale, ces problèmes peuvent devenir beaucoup plus intenses pour toi comme pour lui. Il est difficile de comprendre les besoins d’une personne atteinte de maladie mentale. Et tu ne sais peut-être pas comment soutenir ton partenaire atteint de troubles mentaux tout en répondant à tes propres besoins. Voici quelques moyens d’atteindre cet équilibre.

Comprendre le diagnostic

En raison de la nature de la maladie mentale, de nombreuses personnes ne peuvent pas reconnaître à quel point une personne peut souffrir étant donné que ses symptômes ne sont pas apparents. C’est pourquoi vivre avec une maladie mentale peut présenter des défis uniques dans la vie quotidienne, notamment en matière de santé physique et de relations. Puisque les symptômes des maladies mentales peuvent aller de la difficulté à se concentrer à des conditions plus graves comme la dépression invalidante, l’anxiété grave et les hallucinations, il est important de comprendre le diagnostic de son partenaire et ses expériences personnelles.

Stratégies de soutien à la recherche

Si tu comprends le diagnostic de ton partenaire, tu pourras plus facilement déterminer comment être là pour lui lorsque les choses se compliquent. Par exemple, si ton partenaire souffre d’un trouble anxieux généralisé, les experts recommandent de ne pas occulter ses inquiétudes en le rassurant aveuglément et en lui disant que tout ira bien. Au contraire, soutiens le développement de ses compétences en matière de résolution de problèmes et de résilience. Si ton partenaire exprime son anxiété, demande-lui quelles sont ses préoccupations spécifiques et écoute-le lorsqu’il élabore un plan pour y répondre.

Être une bonne oreille

L’une des meilleures choses que les partenaires puissent faire est d’écouter les personnes qui leur sont chères afin de comprendre leurs expériences. Il peut être facile de supposer que tu sais ce que quelqu’un d’autre vit, mais ce n’est généralement pas le cas. La maladie mentale affecte les individus différemment, et il est essentiel d’écouter ceux qui la vivent pour mieux comprendre leurs points de vue et leur apporter un soutien efficace.

Honorer la relation en dehors de la maladie mentale

La maladie mentale et les symptômes qui l’accompagnent peuvent être dévorants. Cependant, il est important de travailler sur sa relation comme on le ferait si la maladie mentale n’était pas un problème. Continue de passer du temps de qualité ensemble, et exprime ton amour et ton admiration l’un pour l’autre. Une communication ouverte et aimante peut dissuader les couples de mettre tous les problèmes de leur relation sur le compte de la maladie mentale et les aider à aborder d’autres problèmes potentiels. De nombreux couples ont intérêt à consulter un thérapeute familial, afin de pouvoir discuter des problèmes avec l’aide d’un professionnel de confiance.

Prendre soin de soi

En tant que partenaire d’une personne atteinte d’une maladie mentale, il se peut que les habitudes d’autosoins vous échappent, car tu assumes potentiellement de plus grandes responsabilités dans la gestion du ménage ou l’éducation des enfants. Mais pour soutenir efficacement son/sa conjoint(e), il faut prendre soin de soi. Il est important de bien manger, de faire de l’exercice et de maintenir ses propres intérêts et passions. Pour prendre soin de soi, tu peux consulter un professionnel de la santé mentale ou te joindre à un groupe de soutien pour les personnes dont un proche a reçu un diagnostic de maladie mentale.

En tant que conjoint(e) d’une personne atteinte de maladie mentale, tu peux être une grande source de soutien. En veillant à ta propre santé, tu peux rester engagé, offrir un soutien empathique et guider ton proche vers les soins professionnels appropriés. Bien que tu puisses rencontrer des difficultés, rappelle-toi que tu n’es pas seul.

Auteure : Colleen O’Day

Colleen O’Day est responsable des relations publiques numériques et soutient la sensibilisation de la communauté pour les programmes de travail social, de santé mentale et d’orthophonie de 2U Inc. Retrouve-la sur Twitter @ColleenMODay.

Cet article tiré du blogue de la National Alliance on Mental Illness (NAMI) et a été traduit par Jordan Bérubé.

Tu désires aller mieux ?

Viens discuter avec l’un de nos professionnels de la santé et il pourra sans aucun doute t’aider à demeurer ou à devenir en meilleur santé. Que tu désires prendre soin de toi, ou bien, que tu aies vraiment besoin d’aller mieux. Nous sommes là pour t’aider. Notre service est sécuritaire et confidentiel.

 

Chaque professionnel sur Pro Ressources.ca fait partie d’un Ordre, d’une Fédération ou d’une Association. Ils ont tous des assurances et les études nécessaires afin de pratiquer leurs professions.

 

Pour prendre rendez-vous, il faut d’abord d’inscrire et se connecter sur la plateforme. Fais-le dès maintenant, c’est gratuit !

Explorer d'autres sujets :

Améliorer l’accès aux soins en région

Améliorer l’accès aux soins en région

L’accessibilité aux soins de santé est un enjeu de taille au Québec, surtout dans les régions éloignées. Avec une population vieillissante et

Laisser un commentaire