Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
< Tous les sujets
Imprimer

Approches complémentaires à la santé

Les méthodes médicales et thérapeutiques traditionnelles se sont améliorées au fil des ans, mais souvent elles ne parviennent pas à atténuer ou à éliminer complètement les symptômes de la maladie mentale. Par conséquent, de nombreuses personnes ont recours à des méthodes complémentaires et alternatives pour les aider à se rétablir. Ces traitements non traditionnels peuvent être utiles, mais il est important de se rappeler que, contrairement aux médicaments d’ordonnance, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis n’examine ni n’approuve la plupart d’entre eux.

La National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH) est le principal organisme gouvernemental chargé d’étudier les traitements non traditionnels pour les maladies mentales et d’autres affections. « Approches complémentaires à la santé », le terme privilégié par le NCCAM, englobe trois domaines de traitements non conventionnels :

  • Les méthodes complémentaires où des traitements non traditionnels sont administrés en plus des procédures médicales standard.
  • Les méthodes alternatives de traitement utilisées à la place des traitements établis
  • Les méthodes intégratives qui combinent les traitements traditionnels et non traditionnels dans le cadre d’un plan de traitement.

PRODUITS NATURELS

Certaines personnes trouvent que la prise de suppléments de vitamines et de minéraux atténue les symptômes de leur maladie mentale. Ces substances peuvent aider de plusieurs façons.

On manque encore de données sur l’efficacité et la sécurité de nombreuses pratiques complémentaires, mais des études montrent que certaines de ces stratégies semblent avoir des effets indésirables minimes, voire nuls.

ACIDES GRAS OMÉGA-3

Les acides gras oméga-3 sont un groupe de substances chimiques que l’on trouve dans un certain nombre d’aliments différents, dont le poisson. Des études ont montré que certains types d’acides gras oméga-3 sont utiles dans la gestion des maladies médicales et mentales. Les recherches montrent que chez les jeunes qui connaissent un épisode de psychose pour la première fois, un traitement aux acides gras oméga-3 peut contribuer à réduire le risque de développer une forme plus chronique et plus grave de schizophrénie.

FOLATE

Le folate est une vitamine dont le corps humain a besoin pour effectuer de nombreux processus essentiels au quotidien. Également appelé acide folique ou vitamine B9, le folate est un composé que le corps humain est incapable de fabriquer par lui-même. Il a été démontré que certaines personnes souffrant de maladies mentales ont un faible taux de folate et peuvent bénéficier d’un traitement par supplément en folate. À l’heure actuelle, la FDA a approuvé une seule forme de folate – le L-méthylfolate (Deplin) – pour le traitement de la dépression et de la schizophrénie. Le L-méthylfolate n’a pas été approuvé en tant que traitement principal, mais plutôt en tant que forme de traitement supplémentaire.

ALIMENTS MÉDICAUX

Les aliments médicaux sont un autre type de produit contenant des ingrédients naturels. Il s’agit d’aliments préparés avec ou sans nutriments spécifiques pour aider à traiter un problème de santé. Par exemple, les aliments sans gluten sont conçus pour donner aux personnes atteintes de la maladie cœliaque les nutriments dont elles ont besoin, mais sans le gluten qui les rend malades. Comme les compléments, les aliments médicaux ne sont pas aussi étroitement surveillés par la FDA que les médicaments sur ordonnance.

TRAITEMENTS DU CORPS ET DE L’ESPRIT

De nombreuses personnes trouvent que l’activité physique est bénéfique pour leur bien-être. Voici quelques types de traitements de l’esprit et du corps :

  • Le yoga
  • Exercice (aérobique et anaérobique)
  • Méditation
  • Le tai chi.

Certains d’entre eux, comme la méditation, sont des exercices mentaux, tandis que d’autres concernent principalement les mouvements musculaires. Cependant, tous les traitements du corps et de l’esprit peuvent améliorer l’humeur, l’anxiété et d’autres symptômes de la maladie mentale. En outre, l’activité physique peut contribuer à réduire la prise de poids, la fatigue et d’autres effets secondaires de nombreux médicaments conventionnels utilisés pour traiter les troubles mentaux.

THÉRAPIE ÉQUINE

L’équithérapie, ou psychothérapie assistée par les chevaux (PAE), est une forme de thérapie assistée par les animaux qui enseigne aux personnes comment toiletter, soigner et monter à cheval. L’objectif de l’équithérapie est d’utiliser l’expérience avec les chevaux pour améliorer les résultats émotionnels et comportementaux.

De petites études et des preuves anecdotiques ont montré que l’équithérapie peut aider à réduire les symptômes d’anxiété, de dépression et d’impulsivité communs à de nombreux problèmes de santé mentale. Cependant, davantage de données sont nécessaires pour tester son efficacité.

Un programme de thérapie équine agréé est dirigé par un professionnel de la santé mentale, qui aide les participants à réfléchir à leur relation avec le cheval. Comme les chevaux vivent en troupeaux et sont la proie de plus gros animaux dans la nature, ils sont très sensibles aux émotions et au comportement des autres, y compris des humains.

VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE MÉDECIN

Même de simples vitamines peuvent interagir avec des médicaments. Si un produit peut être utilisé sans danger avec un médicament sur ordonnance, il peut rendre d’autres médicaments moins efficaces ou toxiques. De même, tout nouvel exercice ou activité de plein air doit être discuté avec un médecin. Les personnes qui prennent certains médicaments contre la dépression, la schizophrénie ou d’autres maladies doivent veiller à rester au frais et à boire suffisamment d’eau pour éviter les coups de chaleur. D’autres médicaments peuvent entraîner une baisse de la température corporelle, ce qui nécessite une préparation spéciale pour le temps froid.

Cette présentation générale est tirée du site de la National Alliance on Mental Illness (NAMI) et a été traduit par Jordan Bérubé

Table des matières