Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Établir des liens : comment les relations et le temps passé avec les pairs peuvent améliorer la santé mentale

Facebook
Twitter
LinkedIn
Comment les relations avec nos pairs aident la santé mentale
Établir des liens : comment les relations et le temps passé avec les pairs peuvent améliorer la santé mentale chez nos jeunes et adolescents

Au risque de montrer mon âge, je préface ce billet de blog en disant : « Quand j’étais enfant, tout ce que nous faisions, c’était traîner ensemble. » Nous allions au centre commercial, faisions du sport, traînions chez des amis et ne rentrions à la maison que lorsque nous n’avions pas d’autre choix. Bref, nous nous faisions des relations d’amitiés tangibles.

En tant que psychologue scolaire agréé, j’ai remarqué que l’expérience sociale des jeunes adultes est différente maintenant. Leurs connexions se font de plus en plus en ligne et ils sont consumés par les pressions académiques et familiales pendant leur temps libre limité.

Il n’est donc pas surprenant, selon le CDC, qu’environ 40 % des enfants et des adolescents connaissent des taux élevés de dépression et de tristesse. Encore plus effrayant, environ 20 % des lycéens ont déclaré avoir des pensées suicidaires.

Il est difficile de pointer du doigt un facteur spécifique pour expliquer l’augmentation de ces chiffres, car il s’agit très probablement d’une combinaison de facteurs psychosociaux et environnementaux : augmentation de l’utilisation des médias sociaux, début d’une pandémie, exigences scolaires plus élevées, stress familial, etc. Cependant, bon nombre de ces facteurs sont difficiles à prévoir ou à contrôler. Un facteur que nous pouvons contrôler est la qualité et la quantité de la connexion de nos enfants avec leurs pairs.

L’importance des relations entre pairs

Regarder les enfants et les adolescents d’un point de vue évolutif nous montre que, pendant des milliers d’années, ils ont passé la plupart de leur temps libre avec leurs pairs. Notre cerveau est câblé pour dépendre de ces interactions pour notre bien-être mental général.

Aussi difficile que cela puisse être de donner la priorité au temps social, je crois que les avantages l’emportent largement sur les coûts. De nombreux parents ont montré de l’appréhension à l’idée de laisser leurs enfants passer la nuit chez eux, faire du vélo avec des amis ou rester dehors jusqu’à la tombée de la nuit à cause de leurs propres angoisses ; Cependant, les données ont montré que si les enfants savent comment éviter le danger et être en sécurité, leurs risques de préjudice diminuent considérablement.

D’autre part, certains enfants peuvent ne pas vouloir quitter le confort de leur chambre parce qu’ils préfèrent le confort de la technologie (TikTok, YouTube, Netflix et jeux) à leur disposition. C’est là que les parents devraient fixer des limites strictes et exiger que leurs enfants aient au moins un peu de temps en face à face non structuré avec leurs pairs. Voici quelques moyens simples de promouvoir ces interactions :

  1. Utilisez le ratio un-à-un : Si vous avez un enfant qui refuse de quitter la maison ou de passer du temps avec ses pairs, utilisez le ratio un-à-un d’une heure de temps avec ses pairs équivaut à une heure de temps technologique.
  2. Déterminez votre niveau de confort : Si vous êtes nerveux à l’idée que votre enfant fasse certaines activités avec ses amis, trouvez des options avec lesquelles vous êtes à l’aise, notamment inviter des amis à venir chez vous, se rencontrer dans un parc/parc de trampolines/centre commercial ou rester à proximité lorsque vos enfants sont avec des amis.
  3. Faites le premier pas : Pour certains enfants, il peut être difficile d’initier ces interactions, alors aidez-les en faisant le premier pas. Par exemple, vous pourriez faire des activités familiale avec d’autres familles, afin que vos enfants puissent établir des liens avec eux.
  4. Encouragez le temps structuré avec les pairs : Chaque fois que les enfants et les adolescents passent du temps avec leurs pairs, cela sera bénéfique (même si c’est difficile) parce qu’ils apprennent et se connectent constamment d’une manière qu’ils ne peuvent pas faire en ligne. Pour les enfants plus âgés, vous pouvez avoir besoin d’un emploi à temps partiel ou de rejoindre des clubs et des organisations à l’école. Pour les jeunes enfants, cela peut ressembler à des rencontres hebdomadaires avec d’autres enfants.

Les enfants et les adolescents ont besoin de liens significatifs dans leur vie. Pour ce faire, ils ont besoin d’occasions de rencontrer leurs pairs en dehors de l’école. Beaucoup de choses empêchent d’y parvenir – horaire, trop de devoirs / d’études, parents anxieux – mais cela doit devenir une priorité si nous voulons voir les taux de dépression infantile et adolescente diminuer.

Auteur : David Krasky

David Krasky est un psychologue scolaire agréé qui travaille principalement en pratique privée depuis 14 ans. Il a eu l’occasion de travailler directement avec des enfants, des adolescents et des jeunes adultes présentant des symptômes légers à graves d’anxiété, de dépression, d’autisme et de TDAH. Il a lui-même une expérience vécue de la maladie mentale ; Il vit avec un trouble panique et a connu des épisodes de stress post-traumatique extrême et de dépression.

Cet article tiré du blogue de la National Alliance on Mental Illness (NAMI) et a été traduit par Jordan Bérubé.

Tu désires aller mieux ?

Viens discuter avec l’un de nos professionnels de la santé et il pourra sans aucun doute t’aider à demeurer ou à devenir en meilleur santé. Que tu désires prendre soin de toi, ou bien, que tu aies vraiment besoin d’aller mieux. Nous sommes là pour t’aider. Notre service est sécuritaire et confidentiel.

 

Chaque professionnel sur Pro Ressources.ca fait partie d’un Ordre, d’une Fédération ou d’une Association. Ils ont tous des assurances et les études nécessaires afin de pratiquer leurs professions.

 

Pour prendre rendez-vous, il faut d’abord d’inscrire et se connecter sur la plateforme. Fais-le dès maintenant, c’est gratuit !

Explorer d'autres sujets :

Es-tu une personne intravertie ou extravertie ?

Es-tu une personne intravertie ou extravertie ?

UNE PERSPECTIVE INTÉRESSANTE…POUR COMPRENDRE TON TRAIT DE PERSONNALITÉ Est-ce que tu sais que ces deux traits de personnalité définissent : Les personnes introverties

Laisser un commentaire