Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Phases de la guérison

Facebook
Twitter
LinkedIn
Phases de la guérison

L’article original des phases de la guérison a été rédigé par notre partenaire : La clinique iaso de Rimouski. Pour lire l’article original, cliquez ici.

Saviez-vous qu’à la suite d’une blessure, les tissus du corps humain ont cette capacité innée de s’auto-guérir?

En effet, pour y parvenir, 3 phases de guérison se succèdent et permettent à la région touchée de tout mettre en œuvre afin de revenir à une fonction normale. 

1. PHASE INFLAMMATOIRE

Lorsque survient une perte de fonction associée à une blessure, le corps débute automatiquement son processus de guérison. Dès lors, l’inflammation entre en jeu et elle est essentielle. Cette phase étant aigüe, son objectif premier est de déployer rapidement tous les intervenants nécessaires au site de blessure.  

L’inflammation se définit comme un mécanisme de défense naturel du corps humain en réaction à un élément « agresseur » comme une infection, une réaction allergique ou une blessure.  Elle fait donc partie intégrante d’un processus de guérison, se divise en différentes étapes et comporte plusieurs éléments. 

Pour une période allant entre 48 heures et quelques jours (variable selon les individus et la gravité de la situation), le corps est dans ce qu’on appelle la phase aiguë. À ce moment, les tissus réagissent rapidement et sont à l’origine de différents signes et symptômes : 

  • Rougeur 
  • Chaleur 
  • Œdème/tuméfaction (enflure) 
  • Douleur 

Dans certains cas et selon l’origine de la blessure, la fièvre peut être impliquée et une perte de fonction peut être notée. 

L’objectif de cette phase est de procéder à la destruction des tissus lésés par le biais, entre autres, d’une augmentation de l’apport sanguin à la région touchée. Par cette augmentation, différentes cellules ayant des fonctions particulières se rendent au site de la lésion et débutent ce processus. C’est cette augmentation de la circulation sanguine qui nous laisse voir l’œdème et la tuméfaction : ces réactions sont donc normales et font partie intégrante du processus initial de guérison.   

En matière de gestion neuromusculosquelettique, le repos est généralement conseillé par nos professionnels lors de cette phase.  Mieux vaut éviter une demande trop importante pour permettre au corps de débuter son processus de guérison le plus efficacement possible. La douleur et la tuméfaction étant présentes, elles vous rappelleront de toute façon qu’un mouvement normal n’est pas vraiment possible et vous orienteront naturellement vers le repos. 

Image

2. PHASE DE PROLIFÉRATION

Faisant suite à la phase inflammatoire, la phase de prolifération commence généralement après une semaine et peut durer environ 3 semaines et s’étendre jusqu’à 6 semaines.  

Dans cette phase, les tissus lésés commencent leur processus de cicatrisation.  D’autres cellules spécialisées, en plus de celles déjà en place, entrent en jeu afin de permettre à la région de se reconstruire adéquatement.  L’objectif premier de cette phase est donc de recréer des tissus pour l’éventuel retour à la fonction normale quelques semaines plus tard. 

Lors de cette étape, on note généralement une diminution de la tuméfaction (œdème) présente lors de la phase inflammatoire.  La douleur s’atténue et peut même être totalement disparue, selon le type et la gravité de la blessure. En raison de la progression de la guérison et sous supervision, nos professionnels pourront vous orienter vers un retour aux activités. 

3. PHASE DE REMODELAGE

La phase de remodelage suit celle de la prolifération et peut durer jusqu’à 12 mois ou plus. La gravité de la blessure initiale et le respect des recommandations émises par nos professionnels viennent en effet faire varier la durée de cette phase. 

On peut voir cette étape de la guérison comme une période de peaufinage : à la suite à la création de nouveaux tissus, le corps se permet de poursuivre son travail selon certains critères bien précis. 

L’un de ces critères est de s’assurer que les fibres de ces nouveaux tissus soient orientées dans la bonne direction afin de pouvoir supporter le mouvement et retrouver sa force et son endurance initiales.  

Comme susmentionnée, cette période peut être longue.  Elle donc demande une certaine patience.  Si au quotidien les douleurs et les limitations sont pratiquement devenues absentes, n’en demeure pas moins que la guérison, elle, n’est pas complète.  Les risques de nouvelle blessure demeurent donc présents. 

Conjointement à ce que le corps met en place par lui-même afin de permettre le retour à la fonction normale, des conseils pertinents de la part de notre équipe peuvent être d’une grande utilité. En effet, en plus de leur traitement, leur expertise permet la mise en place d’exercices et de recommandations précises afin de favoriser une bonne réhabilitation.

N’hésitez pas à nous consulter! 

L’article original des phases de la guérison a été rédigé par notre partenaire : La clinique iaso de Rimouski. Pour lire l’article original, cliquez ici.

Tu désires aller mieux ?

Viens discuter avec l’un de nos professionnels de la santé et il pourra sans aucun doute t’aider à demeurer ou à devenir en meilleur santé. Que tu désires prendre soin de toi, ou bien, que tu aies vraiment besoin d’aller mieux. Nous sommes là pour t’aider. Notre service est sécuritaire et confidentiel.

 

Chaque professionnel sur Pro Ressources.ca fait partie d’un Ordre, d’une Fédération ou d’une Association. Ils ont tous des assurances et les études nécessaires afin de pratiquer leurs professions.

 

Pour prendre rendez-vous, il faut d’abord d’inscrire et se connecter sur la plateforme. Fais-le dès maintenant, c’est gratuit !

Explorer d'autres sujets :

Es-tu une personne intravertie ou extravertie ?

Es-tu une personne intravertie ou extravertie ?

UNE PERSPECTIVE INTÉRESSANTE…POUR COMPRENDRE TON TRAIT DE PERSONNALITÉ Est-ce que tu sais que ces deux traits de personnalité définissent : Les personnes introverties

Laisser un commentaire